Pourquoi se former ?

Comme toute profession libérale réglementée, les architectes doivent entretenir leurs compétences tout au long de leur carrière professionnelle. Cette obligation figure dans leur code de déontologie. L’actualisation des compétences est un levier essentiel pour faire face, voire anticiper les nouveaux enjeux de la profession dans un contexte de mutations techniques, économiques et territoriales, compte tenu de la complexité croissante des différents défis qui intéressent l’architecture, tels que les transitions énergétiques, numériques et écologiques dans la conception de projets de construction et de réhabilitation, le BIM…

La Stratégie Nationale pour l’Architecture lancée en octobre 2015 par le ministère de la Culture, en fait d’ailleurs un axe essentiel de développement.

[legende-image]1488297234160[/legende-image]

Se former, c’est :

  • Entretenir et développer ses compétences pour être l’interlocuteur attractif et sûr qui sécurise le maître d’ouvrage.
  • Echanger sur ses pratiques professionnelles.
  • Un investissement financier qui reste inférieur à la prise en charge.
  • Une obligation déontologique.

[legende-image]1488297233999[/legende-image] L'obligation déontologique de formation continue

Pour rappel l’obligation de formation continue (cf. arrêté publié par le ministère de la Culture le 15 février 2016, modifié par le règlement intérieur de l’Ordre) est de :

  • 20 heures par an (14 heures structurées et 6 heures complémentaires) pour obtenir une attestation de formation annuelle, valorisable auprès de ses clients

ET

  • 60 heures (42 heures structurées et 18 heures complémentaires) sur une période triennale pour être conforme à son obligation déontologique.

Types de formations concernées :

  • Les formations « structurées » : Participation à des actions de formation professionnelle continue, réalisées par des organismes de formation agréés, dont le programme présente des objectifs de progression des compétences, un déroulement pédagogique, une évaluation de compétences. Ces organismes, dont le Pôle Atlantique fait partie, délivrent en fin de formation une attestation, une certification ou un diplôme.
  • Les formations « complémentaires » : participation à des colloques, des congrès, conférences ou journées professionnelles ayant un lien direct avec l’activité professionnelle de l’architecte ; animation de formations, dispense d’enseignements, animation de colloques ou de conférences dans un cadre professionnel ou universitaire ; participation à des journées professionnelles d’information organisées par l’Ordre des architectes ; formation à distance.
Publié le 21 janvier 2020 Mis à jour le 1 avril 2020